Un contexte mondial disruptif

Edito 

Alors que la crise sanitaire et économique n’avait pas encore complètement éclatée en France le 4 mars dernier, les propos des intervenants du 18ème Sommet du luxe et de la création prennent aujourd’hui un écho particulier en cette période de confinement.

A cet égard, je tiens à rendre hommage à la réflexion magistrale de Bertrand Badie, professeur à Sciences Po. L’analyse que vous retrouverez ci-dessous permet non seulement de comprendre le contexte mondial disruptif dans lequel les industries du luxe vont devoir bâtir leurs stratégies de développement à venir, mais aussi de décrypter les faiblesses de nos économies face au COVID-19.

Vous trouverez dans la newsletter d’aujourd’hui, ainsi que dans les suivantes, les analyses développées au cours de cette journée riche et passionnante.

Le Centre du Luxe et de la Création ayant ouvert une veille spécifique sur la Chine, vous retrouverez notre rubrique Regards sur la Chine, ainsi que les premiers résultats tout à fait encourageants de l’indice de rebond en Chine développé par Promise Consulting.

A cet égard, il est intéressant de noter que la boutique d’Hermès à Guangdong a fait 2,7 millions de dollars en une journée – le jour d’ouverture après le confinement !

Prenez bien soin de vous et de vos proches !

Jacques Carles, président du Centre du luxe et de la création

2021-06-08T15:12:24+02:00

Aller en haut