Les stratégies des acteurs du luxe

Le Groupe Chalhoub: une forte valeur ajoutée dans un contexte disruptif!
Défis multiples au Moyen Orient, baisse du prix du pétrole de 35% par rapport à La période 2010/2015, tensions régionales multiples, dans une région où 50% de la population a moins de 30 ans, soumettant les puissances en place à autant de pressions externes qu’internes. et pourtant de nombreuses opportunités existent.

La région du Golfe est aussi un des endroits du monde avec le plus de revenu disponible par habitant, à la recherche d’un luxe de moins en moins traditionnel et de plus en plus tourné vers le plaisir pour soi , la créativité , l’identité individuelle et surtout les nouvelles expériences.
Quel potentiel pour le marché du luxe dans un tel contexte de disruption politique, économique, social et géopolitique ?

Patrick Chalhoub, CEO du groupe éponyme Chalhoub Group, partenaire historique des marques de luxe au Moyen-Orient, à la tête d’un groupe familial développé à l’international viendra en exclusivité au prochain Sommet pour vous parler des transformations majeures qu’il conduit au sein de son groupe et vous donner les clés du futur de ce marché stratégique pour le luxe.

Olivier Muller, consultant mondialement reconnu de l’industrie horlogère livre régulièrement sur son blog des clés pour comprendre les grands enjeux de la mythique industrie horlogère suisse.

Symbole ultime du luxe, de l’élégance, et d’un savoir-faire à la pointe de la technologie et de l’excellence artisanale, la sacro-sainte montre suisse se voit bousculée par les geeks de la Silicon Valley qui sont en train de transformer cet emblème de la mesure du temps en un objet techno-chic passage obligé d’un énorme futur marché de la self data et des objets connectés.

Cette rupture est passionnante car tel un cheval de troyes digital les ingénieurs US et asiatiques viennent bousculer un marché entier non sur son périmètre historique fait de swiss-made, de prix et d’excellence mais changent le marché et obligent les acteurs historiques à devenir des nouveaux entrants sur leur marché historique !

Que les choses soient dites, la montre sort de sa fonction historique de mesure du temps, et rentre dans une nouvelle ère de mesure des données individuelles et environnementales de son possesseur. Ajoutez à cela la disponibilité digitale omniprésente et 7/24 de l’heure, des fours aux ordinateurs en passant par les enceintes connectées…

Un contexte qui rappelle le quartz asiatique qui était venu ébranler le marché au siècle précédent, en pire car cette fois ce n’est pas au sein de la fonction d’usage que le marché est bousculé mais la fonction même de la montre poignée qui est menacée de disparition !

Doit-on en conclure que pour survivre les puissantes marques de l’horlogerie de luxe doivent se transformer en GAFA Swiss-Made ? Qu’elles doivent aller se prosterner à Palo-Alto pour espérer survivre ? Ou qu’une fois de plus le génie entrepreneurial suisse doive réinventer la montre à la façon de Hayek avec Swatch pour contrer la féroce concurrence asiatique?

Olivier Muller viendra partager ses réflexions sur le futur de l’industrie horlogère au prochain sommet du luxe.

2021-06-08T16:28:41+02:00

Aller en haut