La parfumerie de niche s’envole… et s’exporte !

Serge Lutens rend hommage aux senteurs orientales dans sa dernière fragrance lancée fin 2020, juste à temps pour les fêtes. Baptisée « Tarab », l’élixir rejoint la collection « Flacons de Table ». Selon le rapport « A 2020 view of the fragrance consumer », un quart des personnes ayant acheté un parfum l’ont fait durant les fêtes. Pendant cette période, les ventes augmentent de plus de 35%.

« Du sol, il décolle. De l’amour, il suppose l’envol, à la musique des ailes et au corps, la danse. En langue arabe, cette extase aérienne, cette ascension des sens se dit « Tarab ». En deux notes, son parfum est musical. » Serge Lutens

Après 20 ans de collaboration avec Shiseido, Serge Lutens lance sa marque éponyme de fragrances et maquillage haut de gamme en 1999. La Maison et son fondateur reçoivent le Talent d’Or de l’édition 2006 des Talents du Luxe. En 2015, l’acquisition de la griffe olfactive par le groupe japonais témoigne des perspectives de croissance de la parfumerie de niche.

C’est aussi à cette même période, que le géant de la cosmétique Estée Lauder rachète les parfums Frédéric Malle et Le Labo.

Les raisons du succès de la parfumerie de niche

Au-delà de leur popularité grandissante qui se traduit par une croissance à deux chiffres, la parfumerie de niche met en avant un savoir-faire artisanal et des créations originales, libres des tendances marketing – en phase avec l’idéal de Chantal Thomass -, proposant des senteurs audacieuses, qui permettent à chacun d’affirmer son identité et se démarquer des parfums mass-market.

L’originalité, c’est aussi la signature de Aurélien Guichard, catégorie des Talents du Luxe dans laquelle il est nominé en 2019. Début 2020, il lance « Matière Première », marque de parfums au positionnement exclusif. Le concept ? : « Au départ de chaque parfum : une idée. Pour l’exprimer : une matière première. ».

« La clientèle chinoise porte un grand intérêt à ce type de produits », selon Grégoire GrandChamp, CEO et co-fondateur de NextBeauty. Pour s’implanter en Chine, Matière Première a réalisé une levée de fonds de 1,3 millions d’euros et développé un partenariat exclusif avec NextBeauty, plateforme de promotion de marques indépendantes sur le marché chinois.

L’héritier d’une lignée de parfumeurs depuis 7 générations a déjà été récompensé pour « Parisian Musc », une des 6 premières fragrances révélées, qui a obtenu le Prix du Meilleur Parfum Féminin France Marie Claire 2020.

La parfumerie de niche poursuit son ascension et son marché est promis à de belles opportunités de succès à l’export.

2021-05-21T12:25:30+02:00

Aller en haut