Michel Baldocchi2024-05-15T13:31:39+02:00

Intervenant

Michel Baldocchi

Directeur général de la Haute Ecole de Joaillerie

Responsable de formation et professeur de mathématiques, Michel Baldocchi a toujours aimé le monde de l’art, les métiers d’art, la création artistique et l’histoire de l’art. Après avoir travaillé pour l’école Ferrandi, il rejoint la première et la plus ancienne école européenne de bijouterie créée en 1867, renommée en 2018 la Haute Ecole de Joaillerie.  

La Haute Ecole de Joaillerie prépare aujourd’hui à tous les diplômes en formation initiale ou en alternance, en formation professionnelle continue ainsi que dans le cadre de formation internationale : Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), Brevet des Métiers d’Art (BMA), mais aussi Certificat Supérieur de Joaillerie (CSJ) ou Bachelor Design Bijou. 

L’Ecole forme près de 600 apprenants par an aux métiers de la joaillerie bijouterie, gemmologie, en formation initiale, en alternance et en formation professionnelle continue. Le taux d’employabilité de 100% de ses diplômés fait de la Haute Ecole de Joaillerie le vivier des ateliers, des grandes Maisons de luxe et de l’ensemble de la filière. La HEJ s’est engagée sur les techniques nouvelles de conception de bijoux par ordinateur, en résonance avec les exigences du métier et l’ouverture à l’international. 

Avec un chiffre d’affaires qui a avoisiné les 6 milliards d’euros en 2022, la fabrication française de bijouterie et joaillerie qui emploie environ 25 000 salariés et exporte près de 95% de sa production, a une place majeure sur l’échiquier international. 

Pour accompagner la croissance et préserver le Made in France, la HEJ qui dispose de quatre sites en France, mène un travail de terrain auprès de différents acteurs qui se traduit par une attractivité exemplaire de ses formations. 

Titre

Aller en haut